Gisèle Gual

Diététicienne nutritionniste agréée à Linkebeek

0486 / 35 59 11

Consultations de diététique pour enfants et adultes

Les expressions liées à l'alimentation les plus...

Les expressions liées à l'alimentation les plus...

... énervantes ! Mais ça n'engage que moi...

Expression 1: "C'est gourmand"

Dans les émissions culinaires, je pense que c'est l'espression n°1 et qui me hérisse un peu (beaucoup) les cheveux. J'ai donc quand même décidé de faire des recherches (on ne sait jamais, l'erreur est humaine) pour savoir si oui ou non cette expression peut s'employer lorsqu'on parle d'un plat.

Des définitions de "être gourmand" que j'ai trouvées sont : qui aime manger en quantité les bonnes choses; qui est amateur, friand de quelque chose; qui est avide, passionné de quelque chose. Toutes les autres définitions que j'ai trouvées allaient dans le même sens (sauf celle qui ne concerne pas l'alimentation mais une petite branche, euh...). Donc, est-ce qu'un plat peut être gourmand ? A moins d'être un plat vivant... non ! Arrêtons donc de qualifier telle entrée, tel plat ou tel dessert de gourmand. Les seuls aliments pouvant être gourmands sont le café ou le pois

Expression n°2 : "A vos marques... pâtissez !"

Ici encore, c'est en regardant une émission culinaire que j'ai entendu cette expression pour la première fois. Et à mon grand étonnement (et regret, je l'avoue), ça se dit ! C'est une vieille expression, qu'on a ressortie pour le jeu de mots. J'avoue, l'idée est  bonne et je suis la première à aimer les mots anciens, mais là c'est un peu trop.

Expression n°3 : "On est sur..." ou "On est dans..."

Cette expression-là, on ne l'utilise pas qu'en alimentation d'ailleurs...

On est sur une note de framboise, on est sur un arôme de violette, on est dans la carotte... J'ai beau chercher, je ne vois pas comment être sur une note ou un arôme de quoi que ce soit... j'ai beau chercher aussi dans le dictionnaire et sur le net, "être sur" ne correspond en rien à l'utilisation qu'on fait de ce verbe. Donc, dites plutôt "nous pouvons sentir/goûter/détercter des notes/des arômes de framboise", non ?

Expression n°4 : "Ca, ça fait grossir"

Bon, là il y  vraiment matière à débat... Car à nouveau les médias, magazines, copines, mères ou autres ont un grand rôle dans l'intégration de (fausses) vérités dans l'esprit de nombreux(ses) d'entre nous. Car comment peut-on affirmer que tel ou tel aliment par lui-même fasse grossir ? Le pain, les pâtes, les féculents ne font pas plus grossir que tout autre aliment ! Car comme je me plais à dire à mes patients, ce qui compte c'est l'équilibre alimentaire, et rien d'autre. Quelqu'un qui ne se nourrirait que de pain par exemple ne grossirait pas plus que quelqu'un qui ne se nourrirait que de fruits ou de viande. Tout dépend de la quantité qu'on ingère ! Et même s'il est vrai qu'avec du pain ou d'autres féculents on arrivera plus vite à ingérer une quantité de calories totales déterminée qu'avec des légumes par exemple, on ne mange (en général) pas que des féculents, ou que des légumes, ou que de la viande. L'équilibre - je le répète - est la clé de tout. Et c'est là évidemment qu'entrent en jeu les diététicien(ne)s, spécialistes de ce fameux équilibre de l'alimentation