Gisèle Gual

Diététicienne nutritionniste agréée à Linkebeek

0486 / 35 59 11

Consultations de diététique pour enfants et adultes

Comment se nourrir pendant les examens ?

Comment se nourrir pendant les examens ?

Pendant la période de blocus et d'examens, les étudiants ont en général autre chose en tête que l'équilibre aimentaire. En effet, les étudiants ont plutôt tendance à consommer des plats riches en graisses (pizzas, lasagnes, plats surgelés, chips...) et/ou en sucres (biscuits, bâtons de chocolat, bonbons, boissons gazeuses...). Pourtant, une alimentation saine peut jouer un rôle indirect sur les performances scolaires. 

Ce type d'alimentation demande à l'organisme une certaine dose d'énergie pour être digérée, et entraine des variations importantes de la glycémie (taux de sucre dans le sang). Ce qui entraine au final l'inverse de ce qui est recherché : une sensation de lourdeur et de fatigue...

Mais comment faire pour allier repas équilibrés - rapidité et budget ?

1. Avoir des placards et un frigo bien remplis, mais de bonnes choses : des oeufs, du lait, du jambon blanc, du fromage en tranches, des légumes surgelés prêts à l'emploi, des yaourts, des fruits frais ou des macédoines au jus, des fruits oléagineux (noix, amandes...), de boites de thon en boite, des lentilles en bocal, des boites de tomates concassées, du pain gris, de l'huile de colza, portions de soupes maison congelées...

2. Boire de l'eau en suffisance. Le confinement dans un kot, la chambre ou la bibliothèque peut mener à la déshydratation, qui est connue pour avoir des effets néfastes sur la concentration. Profiter du tour aux toilettes pour se dégourdir les jambes !

3. S'arrêter pour se préparer à manger. Des idées de menu rapides : 2 oeufs sur le plat + des lentilles vertes en boite aux carottes; spaghetti au thon (en boite) et sauce tomate; 2 tartines de pain aux noix, chèvre frais et tomates cerises; blanc de poulet grillé aux légumes couscous (en bocal) et semoule de blé; petits plats concoctés par maman ou papa ;-) ... 

4. Accompagner chaque repas de légumes, qui apportent vitamines, minéraux et anti-oxydants mais aussi des fibres et de l'eau. Ils apportent du volume au repas et aident à allonger la satiété, et donc à limiter les grignotages.

5. Ne pas oublier les fruits : frais coupés en morceaux pour grignoter en étudiant, en smoothie pour un regain d'énergie l'après-midi, en compote pour la petite note sucrée après le repas...

6. Ne pas entamer un régime hypocalorique à cette période, qui plus qu'à tout autre moment risque d'entrainer une fatigue, une baisse d'énergie, des hypoglycémies ou même des malaises.

7. Poursuivre son activité physique : jogging, aérobic, natation, vélo... qui permet de penser à autre chose et se détendre pour ensuite pouvoir fixer la matière plus efficacement, tout en se maintenant en forme ! 

8. De temps en temps aussi, profiter de son chocolat préféré, plein de magnésium et de théobromine

Bonne chance à tous les étudiants !