Gisèle Gual

Diététicienne nutritionniste agréée à Linkebeek

0486 / 35 59 11

Consultations de diététique pour enfants et adultes

Qui suis-je ?

Passionnée de nutrition depuis toujours, j’ai obtenu en 2002 le diplôme de graduée en Diététique* (aujourd’hui Bachelier) - reconnu par l’État pour exercer le métier de diététicienne. J’ai poursuivi ma formation en effectuant une licence (aujourd’hui Master) en Nutrition Humaine, pour enfin me spécialiser en nutrition pédiatrique. Je consulte depuis lors dans mon cabinet privé et en cabinet paramédical.

Je suis membre de l’Updlf (Union professionnelle des diététiciens de langue française) et du CEDE (Club européen des diététiciens de l’enfance) et je participe très régulièrement à des formations continuées dans le domaine de la nutrition.

* Le titre de « diététicien » est protégé par la loi, ce qui n’est pas le cas du titre de « nutritionniste »

Ce qui m'anime

La passion : plus qu’un métier, la diététique est une vraie passion que j’aime partager avec mes patients et mon entourage.

L'écoute : il est essentiel pour moi d’écouter les désirs et motivations profondes de chaque patient, pour pouvoir comprendre la situation et m’adapter à chacun. Chaque conseil alimentaire est unique, puisque je les créé pour chaque patient en fonction de ses propres habitudes, goûts, mode de vie etc.

Le plaisir : le plaisir a une importance fondamentale dans l’alimentation, et mon but est de vous aider à obtenir le plus de plaisir possible, en mangeant ce dont vous avez besoin tant en quantité que en qualité.

La rigueur scientifique et l'accessibilité : parce que le jargon et les principes diététiques peuvent parfois être compliqués, je mets un point d’honneur à expliquer en détails la raison des conseils que je donne et je réponds à toutes vos questions.

Pourquoi je ne parle pas de régime ?

Lorsqu’on est amené à devoir changer de régime alimentaire, pour quelque raison que ce soit, il s’agit dans la plupart des cas d’un changement à long terme. Si on a une allergie alimentaire par exemple, on doit éliminer l’aliment incriminé pendant plusieurs années ou à vie. De même si l'on vous pose le diagnostic de diabète, de maladie cœliaque, d’hypertension artérielle… le changement de comportement alimentaire devra être durable car il fera partie intégrante du traitement.

Quand on désire perdre du poids, c'est la même chose ! Le changement d’alimentation ne dure pas le simple temps d’atteindre le poids souhaité. 

Le terme régime alimentaire définit simplement une façon de se nourrir, et pas seulement un régime amaigrissant. Les différents régimes amaigrissants proposés par les magazines, sites internet ou pseudo coachs alimentaires en tous genres permettent une perte de poids, mais ils sont quasi toujours voués à l’échec à plus long terme. Sans compter les déséquilibres nutritionnels qu’ils peuvent engendrer (par. ex. régimes hyperprotéinés, « régime soupe »…), la frustration ou pire, les troubles du comportement alimentaire.

Ma philosphie consiste donc à vous redonner le plaisir de manger sans culpabilité, en réapprenant le goût des aliments tout en redécouvrant les sensations de satiété. Le but n’est donc pas de vous affamer, mais de vous aider à faire la part entre l’envie et la faim ou l’utilisation de la nourriture pour faire face à des émotions, tout en tenant compte de vos spécificités propres et en ne bannissant aucun aliment ! Un autre but est aussi de vous rendre autonome dans vos choix alimentaires, par l'apprentissage de la lecture d'étiquettes alimentaires par exemple, mais aussi et surtout en vous "formant" à la nutrition.

Bienveillance

La première étape vers le changement est proche. Vous lisez ces lignes et pensez prendre rendez-vous, c'est déjà énorme. La confiance est indispensable pour un changement à long terme, et c'est pourquoi je reçois mes patients dans une ambiance chaleureuse et sans jugement

Pourquoi je ne propose pas de régimes hyperprotéinés ?

Il est vrai que les régimes hyperprotéinés peuvent faire perdre jusqu’à 2,5 kg en une semaine, mais il faut savoir que l’on perd alors beaucoup de masse maigre et très peu de masse grasse. Et ceci peut avoir des conséquences néfastes telles que :

Pourquoi je conseille parfois un suivi en parallèle avec un collègue psychothérapeute, kinésithérapeute, sophrologue... ?

La manière dont on perçoit ou l'on gère l'alimentation varie fort d'une personne à l'autre. Les troubles liés à l'alimentation aussi, et d'autres éléments entrent dans de nombreux cas  en ligne de compte. Dans certains cas, le soutien d'un autre professionnel de la santé peut se révéler très bénéfique dans la prise en charge diététique : kinésithérapeute pour (ré)apprendre à bouger, à limiter certaines douleurs ou simplement pour se faire masser et lâcher prise, psychologue/psychothérapeute pour aborder les choses dans leur ensemble, sophrologue pour se poser, coach en image pour reprendre confiance en soi... Bien sûr il n'y a jamais d'obligation et la démarche doit vous être propre.